Cortex azur pour le MiM

Cela valait déjà le coup, pour admirer l'architecture flamboyante du Old England, de lever le nez sur le Musée des instruments de musique (Mim), à deux pas de la place Royale. Et voici que l'art à grande échelle vient accrocher une gigantesque cervelle bleue à la toiture du bel édifice. Une bizarrerie de quelque 240 m3 faite de toile polyester gonflée à bloc. 2,5 tonnes de sables garantissant à la structure de résister aux vents les plus violents. C'est dans les têtes des artistes Chris Christoffels et José Roland qu'a germé cette idée, stimulés qu'ils étaient par la demande du Conseil bruxellois des musées, bien décidé à animer de belle manière la Museum Night Fever du 7 mars.

(article publié dans le journal la DH, 28 février 2009)
Télécharger/Lire l'article complet !
Comments

Un cerveau bleu plâne sur la ville

C’est chouette, non ? » apostrophe, heureuse, Anne Cohen, directrice des Musées royaux d’art et d’histoire, dont le Musée des instruments de musique (on dit le MIM) dépend. « Une cervelle bleue, c’est poétique, c’est un clin d’oeil, c’est dynamique, ça aide à dépoussiérer l’image des musées. Mes jeunes collaborateurs m’ont dit de ce projet : ça va être tof. Et ce l’est ! »

(article publié dans le journal Le Soir, 26 février 2009)
Télécharger/Lire l'article complet !
Comments