Manque d'unités AVC

Quand un accident cérébral et vasculaire arrive, chaque minute compte. Pourtant, seuls six hôpitaux sont en mesure d’assurer l’intervention rapide dans notre pays.

«La santé de nos concitoyens est en jeu, quand on sait qu’un AVC doit être traité dans les 4 heures après détection des premiers symptômes. Ni votre prédécesseur, ni vous-même n’avez fait évoluer la situation. » a déclaré Jacques Brotchi à la ministre Onkelinx. Et d’ajouter : « L’équipement et le financement de ces unités doivent être revus. Un budget particulier doit être dégagé rapidement !»

Télécharger/lire l’article !
Comments

Manque cruel d’unités cérébro-vasculaires

A peine six hôpitaux, en Belgique, sont capables d’offrir, dans les plus brefs délais, les soins à toute personne victime d’un accident vasculaire cérébral.

Six hôpitaux disposent du personnel compétent. Vingt-neuf centres hospitaliers prétendent pourtant disposer d’une unité appelée «Stroke units ». Mais ces vingt-neuf unités ne répondent pas aux critères suffisants. C’est le résultat d’une enquête menée par le «Belgian Stroke Council».

(article publié dans le journal Vers l'avenir, 25 mars 2009)
Télécharger/Lire l'article complet !
Comments

Préserver la qualité de la vie

« Les neurosciences vont préserver la qualité de la vie »

Jacques Brotchi, professeur émérite à l’Université libre de Bruxelles, préside la Fédération mondiale des sociétés de neurochirurgie.

(article publié dans le journal Le Soir, 19 mars 2009)
Télécharger/Lire l'article complet !
Comments